Bail individuel VS bail solidaire

Bail individuel vs bail solidaire

 

Louer en colocation : bail individuel ou bail solidaire ?

De nombreux investisseurs se tournent vers la colocation car celle-ci dispose de nombreux avantages, tant sur le plan du rendement locatif que sur la typologie de location.

La question se pose alors pour l’investisseur du montage qui va être utilisé : un bail unique avec clause de solidarité ou des baux individuels. 

Dans cet article, nous vous présentons les avantages et inconvénients de ces différents choix qui s’offrent à vous et, vous expliquons également dans quel cas est-il préférable d'opter pour un bail unique ou un bail individuel.

Avant de rentrer dans les détails, rappelons les principes généraux : une colocation est constituée d’au moins deux titulaires sur le bail, non pacsés ou non mariés. 

Pour leur louer le logement, vous avez deux solutions : 

Avec un bail unique (dit solidaire), l’intégralité du logement est louée aux colocataires qui se partagent le paiement d’un loyer total. Ils se répartissent le logement à leur convenance. En cas de départ d’un des colocataires, les locataires restants sont redevables de l’intégralité du loyer avec un bail qui se poursuit normalement dans les mêmes conditions. Le bail unique est habituellement signé avec une clause de solidarité qui empêche que le loyer soit divisible, c’est à dire qu’en cas d’impayés vous pouvez demander l’intégralité du loyer à un seul colocataire (et ou à son garant éventuel). 

Avec un bail individuel, le logement est divisé en parties privatives (souvent des chambres) et en parties communes. Chaque locataire signe un bail qui lui est propre, qui décrit la partie privative dont il dispose, le loyer individuel qu’il paie, et normalement les conditions et modalités de jouissance des parties communes.

En pratique les baux individuels sont indépendants : sauf mention spécifique sur les dégradations éventuelles des parties communes (que nous prévoyons dans notre génération de bail individuel) il n’y a pas de solidarité entre les baux individuels. 

https://www.instagram.com/p/CXRLTPGq5zj/?utm_source=ig_web_copy_link 

 https://www.smartloc.fr/blog/colocation-bail-individuel-ou-unique/ 

 

 

Il est plus facile de trouver des colocataires en bail individuel qu’en bail solidaire.

En effet, louer en bail solidaire nécessite de trouver un groupe de personnes qui recherche ensemble une colocation pour s’y installer et y rester assez longtemps pour ne pas que vous ayez à rechercher une nouvelle colocation après quelques mois.

Le bail individuel est plus simple de ce point de vue, puisqu’il vous permet de cibler des locataires individuels, et de les remplacer en fonction des départs. Ce bail permet de trouver facilement des personnes qui ne se connaissent pas. L’avantage de cette solution est de réduire le risque d’impayé en fonction du nombre de colocataires.

Par exemple : si 4 des 5 chambres sont louées, je percevrai les 4/5ème de loyer correspondant aux 4 chambres louées. De plus, le bailleur peut augmenter ses revenus locatifs de 50 à 70% en louant via des baux individuels.

‍Concernant le bail solidaire, vous trouverez dans la majorité des cas, le contrat mentionne une clause de solidarité : cette clause permet au propriétaire de se tourner vers n’importe lequel des colocataires pour demander le paiement de la totalité du loyer. Le colocataire qui a payé pourra, par la suite, se retourner vers les autres colocataires afin de se faire rembourser. Pour le bailleur, c’est une sécurité supplémentaire car il réduit son risque d’impayé. En revanche, le prix de location est standard. 

Généralement les colocataires préfèrent le bail individuel car ils peuvent gérer leurs finances de façon indépendante.

 

https://info.whoomies.com/articles/bail-individuel-ou-solidaire-quel-bail-choisir-en-colocation